embleme titreslogan revise lumiere131

fb f logo blue 29   logo.youtube

Calendrier

Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
4
6
Date : 6 février 2018
10
11
16
Date : 16 février 2018
17
18
24
25
27

Allard, rue

2 août 1980


À l'époque, le terrain appartenait à M. Raoul Allard.

 

Allumettes, chemin des

2 août 1980

 

À partir de 1957 connu sous l'appellation « Haut des Allumettes ».

 

Aulnes, chemin des

 

Beauvallon, 1er rang de (n'existe plus)

Depuis le 1er mai 2015, cette voie de circulation est nommée : « rue Plante »

 

Beauvallon, rang

Dès 1821, l'appellation « Beau Vallon » apparaît.

 

Belle-Montagne, chemin de la

1998

 

Faisant partie de l'ancienne Paroisse de Saint-Paulin.

 

Belle-Montagne, rang (n'existe plus)

originalement le 2 août 1980

retiré le 1er mai 2015

L’odonyme « rang Belle-Montagne » a été remplacé par l’odonyme « rang Beauvallon », de sorte que ce dernier se prolonge jusqu’à la limite de la municipalité de Saint-Alexis-des-Monts. Faisait partie de l'ancien Canton de Hunterstown.

 

Bergeron, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Henri Bergeron. Communément appelée la « rue neuve ».

 

Bouleaux, chemin des

 

Bout-du-Monde, chemin du

À l'époque, à la fin de la route qui conduisait au nord, rien n'était défriché et il n'y avait aucune habitation, d'où le nom plutôt original. Autrefois, un bureau de poste a été également ouvert sur ce rang. On lui a donné le nom « Au bout du monde ». L'estampille du bureau portait aussi ce nom, sans autres indications. De ce fait, on raconte que les touristes américains, avides de chasse et de pêche, passaient par le bureau de poste de Saint-Paulin pour y faire estampiller leur courrier, afin de prouver qu'ils s'étaient rendus au bout du monde.

 

Brodeur, rue

Anciennement la rue Barolet (Charles-Adélard Barolet, curé de 1883 à 1887) devient la rue Brodeur (rue de Germain Allard).

 

Camille-Michaud, rue

3 juin 2002

 

Qui est Camille Michaud ? (1906-1990)

Camille Michaud est né le 23 juillet 1906 à Saint-André-de-Kamouraska. Il exerça la profession de médecin de juin 1932 jusqu’au jour de son décès le 4 décembre 1990. Le docteur Michaud a exercé sa profession à Saint-Paulin comme résident, de décembre 1937, soit après le décès du docteur Rodolphe Bailly, jusqu’à la vente de sa propriété le 24 juin 1983. Cette reconnaissance se veut un souvenir du docteur Camille Michaud pour tous les services rendus à la population Saint‑Paulinoise. Notons que le docteur Camille Michaud a pratiqué au moins 5 000 accouchements et que tout au long de sa carrière, il a cumulé les tâches de médecin, dentiste, pharmacien ainsi que celle de coroner.

 

Canton-de-la-Rivière, chemin du

 

Cèdres, chemin des

5 novembre 1986

 

Cerisiers, chemin des

3 septembre 2002

 

Chapelle, rue de la

5 novembre 1986


Petite chapelle construite en 1970 durant le mandat du curé Bernadin Auger et nommée la Chapelle des Saints-Martyrs canadiens.

 

Chrétien, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Armand Chrétien.

 

Concession, chemin de la

6 mars 1995

 

avant : Chemin de la Concession-Saint-Louis

 

Damphousse, rue

Avril 1983

 

Du nom du propriétaire possédant le plus de terrain le long de cette rue, M. Maurille Damphousse.

 

Douze-Terres, rang des

À l'époque, ce secteur comprenait 12 terres.

 

Érables, chemin des

 

Érablière, chemin de l'

1 juin 1998

 

Grande Ligne

2 août 1980

 

Grand-Rang, chemin du

Août 1980

 

Communément appelé le « Bas-Fond ».

 

Guimond, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Alphonse Guimond.

 

Harfangs-des-Neiges, chemin des

 

Haute-Plaine, chemin de la

1 juin 1998

 

Henri-Paul-Milot, rue

Cette rue a été aménagée sur un terrain acquis de la Commission Scolaire de Saint-Paulin.

 

Qui est Henri-Paul Milot ? (1919-1972)

Henri-Paul Milot est le fils de Delvina Pichette et de Joseph-Édouard Milot, né le 21 novembre 1919. Son père était propriétaire du service d’aqueduc de Saint-Paulin et également de la compagnie Téléphonie Milot Inc. où il a travaillé comme technicien jusqu’à son décès survenu subitement le 18 juin 1972. M. Milot était un homme très impliqué socialement dans le milieu, en particulier à la Chambre de Commerce de Saint-Paulin, la Ligue de baseball rural et principalement à la Commission Scolaire de Saint-Paulin comme commissaire de 1960 à 1972.

 

Isle, rang de l'

 

Lac-Bergeron, chemin du

5 novembre 1986

 

Du nom du propriétaire de la terre, M. Arthur Bergeron.

 

Lac-Castor, chemin du

2 août 1980

 

Laflèche, rue

Du nom de Joseph Antoine-Édouard Laflèche, curé de la paroisse pendant 51 ans, de 1887 à 1938, pour désigner la rue principale.

 

Lemaître-Auger, rue

Du nom de Bernardin Lemaître-Auger, curé de la paroisse de 1969 à 1976.

 

Limauly, rue

5 novembre 1986

 

Tiré d'un jeu de mots qui tourne autour du nom des propriétaires de la terre, M. Maurice Mayrand et Liliane Renière.

 

Lottinville, rue

Du nom de H. Lemaître de Lottinville, curé de la paroisse de 1850 à 1856.

 

Lucille-Bastien, rue

3 juillet 2000

 

Devenu officiel le 9 novembre 2000 par la Commission de Toponymie pour les motifs suivants :

  • - fût la première femme à siéger sur un conseil municipal à Saint-Paulin de 1980 à 1988.
  • - a toujours été une femme très dynamique et très impliquée dans le milieu.
  • - a toujours travaillé pour mieux développer notre collectivité principalement au niveau industriel, il s'agit de se rappeler que durant plusieurs années, son mari fut un employeur important de la municipalité et que cette dernière collaborait activement à la réussite de l'entreprise familiale.

 

Matteau, rue

Du nom de Hervé Matteau, curé de la paroisse de 1937 à 1956.

 

Nouvelle-France, chemin de la

1 juin 1998

 

Petit-Fief, route du

 

Pins, chemin des

5 novembre 1986

 

À partir de 1981 connu sous l'appellation de rang des Pins.

 

Pionniers, chemin des

6 juillet 1998

 

Plante, rue

1er mai 2015

Le nom de famille Plante apparaît parmi les familles pionnières de la municipalité; plusieurs personnes portant le nom de famille Plante ont habité précisément sur le tronçon de route visé par le changement et qu’il y a encore des contribuables portant ce nom de famille qui y habitent.

 

Plourde, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Joseph (Pierrot) Plourde.

 

Rabouin, rue

Anciennement, la rue Lassiseraye (A.-H.-B. Larue, curé de 1856-1859) devient la rue Saint-Paul en mars 1965 puis la rue Rabouin, étant donné le grand nombre de familles Rabouin habitant cette rue. Communément appelée « la rue à M'nasse » ou encore « le p'tit Canada ».

 

Renversy, rang

 

Robine, chemin de la

2 août 1980

À partir de 1958 connu sous l'appellation de rang de la Robine.

Robine ou Roubine, n.f., pour désigner un canal de communication d'un étang salé avec la mer.

(Source : Quillet, Flammarion, Dictionnaire usuel, p. 1188)

 

Saint-Charles, rang

 

Saint-Joseph, rang

2 août 1980

 

Saint-Louis, rang

 

Seigneur, chemin du

1 juin 1998

 

Station, rue de la

6 juillet 1998


Nommée ainsi parce que c'est la rue qui mène à la station de pompage.

  

Tourterelles, chemin des

 

Trembles, chemin des

2 août 1980

 

Williams, rue

Novembre 1971

  

Important

Rappel concernant le déneigement

Veuillez prendre note qu'il est interdit de stationner un véhicule sur un chemin public entre 23 h et 7 h, du 15 novembre au 1er avril inclusivement et ce, sur tout le territoire de la Municipalité. De plus, il est formellement interdit de transporter ailleurs ou de pousser la neige de l'autre côté de la rue face à votre résidence sans autorisation de la Municipalité. Il appartient à chacun de prendre les mesures qui s'imposent pour disposer de sa neige sur son propre terrain.

Toutefois, l'article 69 de la Loi sur les compétences municipales stipule que : « Toute municipalité locale peut projeter la neige qui recouvre une voie publique sur les terrains privés contigus ». Ainsi, la Municipalité demande aux citoyens concernés de ne pas procéder à l'installation de quels que dispositifs que se soient, visant à empêcher le tracteur qui élargit les chemins de souffler la neige sur leur terrain.

Nouvelles

Investissement chez Les Textiles Patlin

Une conférence de presse s'est tenue chez Les Textiles Patlin, le vendredi matin, 23 février.

En présence de nombreux dignitaires, dont M. Claude Frappier, conseiller municipal, siège # 3, l'annonce d'un investissement de plus de 400 000 $ a été faite.

L'entreprise de Saint-Paulin prend le tournant numérique avec l'acquisition d'une imprimante numérique haute performance ainsi qu'une calendre pour le transfert par sublimation - des services d'impression sur mesure sont mainetnant offerts à la clientèle !

FÉLICITATIONS !

Lire la suite...

Une cheerleader de chez-nous

Angélika Blais joue le rôle d'une véritable ambassadrice pour Saint-Paulin. En effet, la fille de Guylaine Charette et Jacques Blais fait partie de l'équipe civile de cheerleading Cursed Queens qui est basée à l'école Chavigny de Trois-Rivières. Elle évolue au niveau 3 (senior) de cette discipline sportive en équipe qui gagne de plus en plus en popularité au Québec.

Lire la suite...

Lucas Bellemare-Paquin

Le taekwondoïste saint-paulinois Lucas Bellemare-Paquin poursuit sa belle progression. En plus de continuer à briller fréquemment lors de rendez-vous sportifs, tous les efforts soutenus du fils de Lise Bellemare et Mario Paquin ont été reconnus récemment. En effet, on lui a remis un certificat de ceinture noire 1ère dan !
De beaux défis se présenteront devant lui au cours des mois qui s'en viennent. Il y a notamment la Coupe du Monde ITF qui se tiendra en Australie du 25 au 30 septembre 2018. Tout ça en continuant sa préparation en vue de l'obtention de son deuxième dan de ceinture noire.

Bravo Lucas !

parkrun Saint-Paulin : 1 an !

Vous avez été nombreux à prendre part à l'activité parkrun du samedi 20 janvier 2018. En cette occasion, un «après-course» spécial s'est tenu. On a alors souligné le premier anniversaire de l'acception de Saint-Paulin au sein de la grande famille parkrun à l'échelle de la planète.

Lire la suite...

Dégagez le passage !

Le ministère de la Sécurité publique vous invite à être prévoyant ! Après chaque chute de neige, déglacez et déneigez les sorties de votre domicile, incluant les fenêtres du sous-sol et les balcons, et assurez-vous que les voies d’accès menant à ces sorties soient désencombrées. Ainsi, vous pourrez évacuer rapidement en cas d’incendie et cela facilitera, du même coup, l’intervention des services d’urgence.

Tous droits réservés. © 2015-2018 Municipalité de Saint-Paulin

Une réalisation de Conception WEBKS