saint paulin identification

logo.facebook   logo.youtube

La Municipalité de Saint-Paulin s’étend sur une superficie de 96,4 kilomètres carrés; les terres vouées à l'agriculture en occupent une grande partie. Située sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, elle compte une population d'environ 1 500 résidants.

 

On y accède par l’A-40 (Autoroute Félix-Leclerc) et la route provinciale 349 (sortie 174 en direction Ouest ou sortie 166 en direction Est). Alternativement, on peut passer par l’A-55 et la route provinciale 350 (sortie 206).

 

Saint-Paulin au Québec

saint paulin.au.quebec

 

Saint-Paulin en Mauricie

saint paulin.en.mauricie

plan.des.chemins

 

Vous pouvez également télécharger cette autre carte ci-dessous plus détaillée en PDF (5,65 Mo)

 

carte.de.saint paulin.thumb

Allard, rue

2 août 1980


À l'époque, le terrain appartenait à M. Raoul Allard.

 

Allumettes, chemin des

2 août 1980

 

À partir de 1957 connu sous l'appellation « Haut des Allumettes ».

 

Aulnes, chemin des

 

Beauvallon, 1er rang de (n'existe plus)

Depuis le 1er mai 2015, cette voie de circulation est nommée : « rue Plante »

 

Beauvallon, rang

Dès 1821, l'appellation « Beau Vallon » apparaît.

 

Belle-Montagne, chemin de la

1998

 

Faisant partie de l'ancienne Paroisse de Saint-Paulin.

 

Belle-Montagne, rang (n'existe plus)

originalement le 2 août 1980

retiré le 1er mai 2015

L’odonyme « rang Belle-Montagne » a été remplacé par l’odonyme « rang Beauvallon », de sorte que ce dernier se prolonge jusqu’à la limite de la municipalité de Saint-Alexis-des-Monts. Faisait partie de l'ancien Canton de Hunterstown.

 

Bergeron, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Henri Bergeron. Communément appelée la « rue neuve ».

 

Bouleaux, chemin des

 

Bout-du-Monde, chemin du

À l'époque, à la fin de la route qui conduisait au nord, rien n'était défriché et il n'y avait aucune habitation, d'où le nom plutôt original. Autrefois, un bureau de poste a été également ouvert sur ce rang. On lui a donné le nom « Au bout du monde ». L'estampille du bureau portait aussi ce nom, sans autres indications. De ce fait, on raconte que les touristes américains, avides de chasse et de pêche, passaient par le bureau de poste de Saint-Paulin pour y faire estampiller leur courrier, afin de prouver qu'ils s'étaient rendus au bout du monde.

 

Brodeur, rue

Anciennement la rue Barolet (Charles-Adélard Barolet, curé de 1883 à 1887) devient la rue Brodeur (rue de Germain Allard).

 

Camille-Michaud, rue

3 juin 2002

 

Qui est Camille Michaud ? (1906-1990)

Camille Michaud est né le 23 juillet 1906 à Saint-André-de-Kamouraska. Il exerça la profession de médecin de juin 1932 jusqu’au jour de son décès le 4 décembre 1990. Le docteur Michaud a exercé sa profession à Saint-Paulin comme résident, de décembre 1937, soit après le décès du docteur Rodolphe Bailly, jusqu’à la vente de sa propriété le 24 juin 1983. Cette reconnaissance se veut un souvenir du docteur Camille Michaud pour tous les services rendus à la population Saint‑Paulinoise. Notons que le docteur Camille Michaud a pratiqué au moins 5 000 accouchements et que tout au long de sa carrière, il a cumulé les tâches de médecin, dentiste, pharmacien ainsi que celle de coroner.

 

Canton-de-la-Rivière, chemin du

 

Cèdres, chemin des

5 novembre 1986

 

Cerisiers, chemin des

3 septembre 2002

 

Chapelle, rue de la

5 novembre 1986


Petite chapelle construite en 1970 durant le mandat du curé Bernadin Auger et nommée la Chapelle des Saints-Martyrs canadiens.

 

Chrétien, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Armand Chrétien.

 

Concession, chemin de la

6 mars 1995

 

avant : Chemin de la Concession-Saint-Louis

 

Damphousse, rue

Avril 1983

 

Du nom du propriétaire possédant le plus de terrain le long de cette rue, M. Maurille Damphousse.

 

Douze-Terres, rang des

À l'époque, ce secteur comprenait 12 terres.

 

Dupuis, chemin des

26 mars 2018

 

Plusieurs générations d'une famille Dupuis ont habité sur cette voie de communication.

 

Érables, chemin des

 

Érablière, chemin de l'

1 juin 1998

 

Grande Ligne

2 août 1980

 

Grand-Rang, chemin du

Août 1980

 

Communément appelé le « Bas-Fond ».

 

Guimond, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Alphonse Guimond.

 

Harfangs-des-Neiges, chemin des

 

Haute-Plaine, chemin de la

1 juin 1998

 

Henri-Paul-Milot, rue

Cette rue a été aménagée sur un terrain acquis de la Commission Scolaire de Saint-Paulin.

 

Qui est Henri-Paul Milot ? (1919-1972)

Henri-Paul Milot est le fils de Delvina Pichette et de Joseph-Édouard Milot, né le 21 novembre 1919. Son père était propriétaire du service d’aqueduc de Saint-Paulin et également de la compagnie Téléphonie Milot Inc. où il a travaillé comme technicien jusqu’à son décès survenu subitement le 18 juin 1972. M. Milot était un homme très impliqué socialement dans le milieu, en particulier à la Chambre de Commerce de Saint-Paulin, la Ligue de baseball rural et principalement à la Commission Scolaire de Saint-Paulin comme commissaire de 1960 à 1972.

 

Isle, rang de l'

 

Lac-Bergeron, chemin du

5 novembre 1986

 

Du nom du propriétaire de la terre, M. Arthur Bergeron.

 

Lac-Castor, chemin du

2 août 1980

 

Laflèche, rue

Du nom de Joseph Antoine-Édouard Laflèche, curé de la paroisse pendant 51 ans, de 1887 à 1938, pour désigner la rue principale.

 

Lemaître-Auger, rue

Du nom de Bernardin Lemaître-Auger, curé de la paroisse de 1969 à 1976.

 

Limauly, rue

5 novembre 1986

 

Tiré d'un jeu de mots qui tourne autour du nom des propriétaires de la terre, M. Maurice Mayrand et Liliane Renière.

 

Lottinville, rue

Du nom de H. Lemaître de Lottinville, curé de la paroisse de 1850 à 1856.

 

Lucille-Bastien, rue

3 juillet 2000

 

Devenu officiel le 9 novembre 2000 par la Commission de Toponymie pour les motifs suivants :

  • - fût la première femme à siéger sur un conseil municipal à Saint-Paulin de 1980 à 1988.
  • - a toujours été une femme très dynamique et très impliquée dans le milieu.
  • - a toujours travaillé pour mieux développer notre collectivité principalement au niveau industriel, il s'agit de se rappeler que durant plusieurs années, son mari fut un employeur important de la municipalité et que cette dernière collaborait activement à la réussite de l'entreprise familiale.

 

Matteau, rue

Du nom de Hervé Matteau, curé de la paroisse de 1937 à 1956.

 

Nouvelle-France, chemin de la

1 juin 1998

 

Petit-Fief, route du

 

Pins, chemin des

5 novembre 1986

 

À partir de 1981 connu sous l'appellation de rang des Pins.

 

Pionniers, chemin des

6 juillet 1998

 

Plante, rue

1er mai 2015

Le nom de famille Plante apparaît parmi les familles pionnières de la municipalité; plusieurs personnes portant le nom de famille Plante ont habité précisément sur le tronçon de route visé par le changement et qu’il y a encore des contribuables portant ce nom de famille qui y habitent.

 

Plourde, rue

Du nom du propriétaire de la terre, M. Joseph (Pierrot) Plourde.

 

Pommiers, chemin des

10 mars 2020

Le nom de cette voie de communication rappelle que celle-ci se trouve dans un secteur où il y avait autrefois beaucoup de pommiers sauvages.

 

Rabouin, rue

Anciennement, la rue Lassiseraye (A.-H.-B. Larue, curé de 1856-1859) devient la rue Saint-Paul en mars 1965 puis la rue Rabouin, étant donné le grand nombre de familles Rabouin habitant cette rue. Communément appelée « la rue à M'nasse » ou encore « le p'tit Canada ».

 

Renversy, rang

 

Robine, chemin de la

2 août 1980

À partir de 1958 connu sous l'appellation de rang de la Robine.

Robine ou Roubine, n.f., pour désigner un canal de communication d'un étang salé avec la mer.

(Source : Quillet, Flammarion, Dictionnaire usuel, p. 1188)

 

Saint-Charles, rang

 

Saint-Joseph, rang

2 août 1980

 

Saint-Louis, rang

 

Seigneur, chemin du

1 juin 1998

 

Station, rue de la

6 juillet 1998


Nommée ainsi parce que c'est la rue qui mène à la station de pompage.

  

Tourterelles, chemin des

 

Trembles, chemin des

2 août 1980

 

Williams, rue

Novembre 1971

Fleur emblème de la Municipalité de Saint-Paulin

 

L'agérate ( Ageratum houstonianum )

 

Agerate

 

ageratum houstonianum

 

Fleurs miniatures sur plant compact et bas, de type annuel, floraison dans les teintes de bleu, mauve ou blanc

Les armoiries de la Municipalité de Saint-Paulin

 

armoiries 


Dans la partie de droite :

La juxtaposition des trois rubans symbolise la fusion des trois municipalités.

Le ruban bleu qui enroule le « P » prend la forme d'un « S » dans son déploiement. Ces deux lettres identifient les initiales de Saint-Paulin.

 

Dans la partie du haut :
L'oiseau dans son envol symbolise la communication et l'expansion dans le milieu.

 

Dans la partie de gauche :
La roue, la ferme, les vagues représentant l'industrie en évolution constante, l'agriculture en progression et les cours d'eau existants.

 

Les couleurs utilisées symbolisent :

La foi (jaune) ;
La puissance et la joie de vivre (bleu) ;
L'espoir, la sérénité et l'abondance (vert) ;
L'esprit d'entreprise, l'union (rouge) ;
L'accessibilité (blanc).

 

Les armoiries sont complétées par la devise « Fierté et Amitié ».

Portrait de la municipalité de Saint-Paulin :

  • Située en Mauricie, la Municipalité de Saint-Paulin fait partie de la MRC de Maskinongé
  • Municipalité rurale née en 1988 de la fusion de trois municipalités: le Village de Saint-Paulin, la Paroisse de Saint-Paulin et le Canton de Hunterstown
  • Superficie : 95,67 km2
  • Population : 1 545 habitants
  • Gentilé : saint-paulinois / saint-paulinoise

 

C’est une municipalité rurale qui compte, en plus d’une quarantaine d’entreprises agricoles, près de 90 entreprises commerciales et de services créant au-delà de 600 emplois. Saint-Paulin est une municipalité à l’économie diversifiée : agriculture, petites et moyennes entreprises auxquelles s’ajoute maintenant l’industrie touristique. En effet, depuis une vingtaine d’années des personnes ont misé sur les magnifiques attraits naturels de notre territoire - vallons, montagnes, rivière, chutes, paysages bucoliques etc. - pour bâtir des entreprises touristiques des plus florissantes jouissant d’une renommée internationale.

 

Depuis la fusion de 1988, la Municipalité de Saint-Paulin compte deux (2) périmètres urbains soit : celui des anciennes municipalités du Village et de la Paroisse de Saint-Paulin et celui de l’ancienne municipalité du Canton de Hunterstown familièrement appelée « le poste ». Ce dernier est traversé par la rivière du Loup et est composé d’une soixantaine de résidences.

 

aerienne

La création officielle du village de Saint-Paulin remonte à juillet 1848. Elle est précédée de peu, en décembre 1847, par l’érection canonique de la paroisse, détachée de celle de Saint-Léon-le-Grand. Mais c’est passer sous silence les antécédents de l’occupation du sol en territoire saint-paulinois. Un document important - l’album du centenaire de l’église - apporte un peu de lumière sur cette période.

 

Il nous raconte que c’est en 1821 qu‘«Antoine Lambert abat le premier arbre dans ce magnifique domaine qu’on appellera Beau Vallon». Il y construira la première grange destinée à contenir sa moisson - preuve qu’on s’adonnait à la culture du sol dès les tout débuts. L’auteur ajoute : «Attiré par la beauté du site et surtout par la richesse du sol, Jean-Baptiste [Lambert] vient l’y rejoindre et élève la première maison. Puis ce sont Jean-Baptiste Lafond, Jean-Baptiste Brulé, Joseph Lafrenière et beaucoup d’autres» - autant de nouveaux colons provenant des anciennes paroisses, notamment de Saint-Léon. Ce qui fait que ce lieu dit «Beau-Vallon» comptait déjà 300 habitants en 1835.

 

Dans un contexte où l’économie de la Mauricie était alors basée sur un régime mixte agro-forestier, les débuts de l’histoire de Saint-Paulin se rattachent également et immanquablement aux opérations forestières, comme le titrait un article du Nouvelliste du 18 novembre 1960. Ils furent marqués par la construction, en 1824, d’une scierie sur le territoire de la Municipalité du Canton de Hunterstown, près de la grande rivière du Loup, à quelques kilomètres au nord de ce qui deviendra la Paroisse de Saint-Paulin. Plusieurs autres moulins à scie s’ajouteront sur tout ce territoire, notamment celui construit par Augustin Magnan, vers 1860, à la chute à Magnan.

 

D’autre part, il est reconnu que deux ou trois décennies sont nécessaires pour permettre à des colons établis sur un nouveau territoire de colonisation d’être en mesure d’acquitter les coûts de construction d’une première église, voire d’une simple chapelle. À Saint-Paulin, il a fallu près de trente ans pour atteindre cet objectif. Et les débuts furent humbles et modestes : une simple chapelle en bois de 80’ x 45’ fut élevée en août 1848, qui ne fut entourée et couverte que durant l'automne de 1849. Et si la première messe célébrée à Saint-Paulin, le 26 février 1850, fut dite à la sacristie, c’est que la chapelle n'était pas encore terminée – elle le fut le 27 juin 1850. À partir de cette date et jusqu'en octobre, la messe fut chantée à toutes les trois semaines par l'abbé de Lottinville, vicaire à St-Léon. C’est lui qui deviendra, le 4 octobre 1850, le premier curé résident de la nouvelle paroisse et qui procédera, le 5, à l’ouverture des registres paroissiaux.

 

Selon le recensement de 1851, Saint-Paulin comptait alors 767 habitants, dont 550 communiants - cela sans compter les 388 habitants du Canton de Hunterstown. En dépit de ce nombre, la paroisse n'étant pas assez riche pour soutenir les frais d'une demeure pour son curé, la sacristie avait dû être partagée en deux parties, dont l'une servit de presbytère pendant quelques années…

 

Cette population ne cessera d’augmenter avec les années. En effet, le recensement de 1886, effectué par les prêtres de la paroisse, identifie 280 ménages et dénombre 1 696 habitants – vs 1 600 en 1986 -, dont 145 cultivateurs et 154 non cultivateurs. Le chiffre a de quoi surprendre quelque peu dans le cas d’une si jeune paroisse. Il ne fait pourtant que refléter la rapidité de l’occupation et du peuplement du territoire saint-paulinois en un quart de siècle.

 

Guy Coutu

de la Société d’histoire et généalogie de St-Paulin

 

photo lafleche 19e.siecle

Novembre 2020 à Mars 2021

conseil.2020.11 2021.03

Laurence Requilé, Mario Lessard, Claude Frappier (maire), Jacques Frappier, André St-Louis, Claire Boucher

De gauche à droite

 

  • Madame Laurence Requilé a remis sa démission en tant que conseillère en mars 2021. Puisque cette démission est survenue à l'intérieur des 12 mois précédant une élection générale, les membres du Conseil ont opté pour ne pas déclencher une élection partielle pour combler la vacance.
  • Monsieur Claude Frappier a été élu maire par cooptation le 9 novembre 2020 suite à la démission du maire Serge Dubé. Puisque cette démission est survenue à l'intérieur des 12 mois précédant une élection générale, les membres du Conseil ont décidé d'élire le nouveau maire par cooptation (par ses pairs) au lieu de déclencher une élection partielle

Octobre 2016 à Novembre 2020

conseil.2016.10 2020.11

Assis :

Claire Boucher, Serge Dubé (maire),
Laurence Requilé

Debout :

Claude Frappier, Mario Lessard, André St-Louis, Jacques Frappier

De gauche à droite

 

  • Monsieur Serge Dubé a remis sa démission en tant que maire en novembre 2020
  • Tous les membres du Conseil ont été réélus sans opposition lors de l'élection générale de novembre 2017
  • Madame Claire Boucher avait été élue sans opposition lors de l'élection partielle de novembre 2016, déclenchée suite à la démission de monsieur Charles Bergeron en août 2016

Novembre 2015 à Août 2016

conseil.2015.11 2016.08

Assis :

Jacques Frappier, Serge Dubé (maire), Claude Frappier

Debout :

Charles Bergeron, André St-Louis, Mario Lessard, Laurence Requilé

De gauche à droite

 

  • Monsieur Charles Bergeron a remis sa démission en août 2016
  • Monsieur Jacques Frappier a été élu lors de l'élection partielle de novembre 2015, déclenchée suite à la démission de monsieur Jean Guillemette en juin 2015

Novembre 2013 à Juin 2015

conseil.2013.11 2015.06

Assis :

André St-Louis, Serge Dubé (maire), Claude Frappier

Debout :

Charles Bergeron, Laurence Requilé, Mario Lessard, Jean Guillemette

De gauche à droite

 

  • Monsieur Jean Guillemette a remis sa démission en juin 2015
  • Composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 2013

Juillet 2012 à Novembre 2013

conseil.2012.07 2013.11

Assis :

Jean-Marc Lemelin, Brigitte Gagnon (mairesse), Claude Frappier

Debout :

Charles Bergeron, Vincent Lemay, Mario Lessard, Jacqueline Devost Petit

De gauche à droite

 

  •  Madame Jacqueline Devost Petit a été élue lors de l'élection partielle de juillet 2012, déclenchée suite à la démission de madame Johanne Gaudreau en mars 2012

Novembre 2009 à Mars 2012

conseil.2009.11 2012.03

Mario Lessard, Vincent Lemay, Johanne Gaudreau, Brigitte Gagnon (mairesse), Claude Frappier, Jean-Marc Lemelin, Charles Bergeron

De gauche à droite

 

  • Composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 2009

Novembre 2005 à Novembre 2009

conseil.2005.11 2009.11

Assis :

Marcel Renière, Brigitte Gagnon (mairesse), Vincent Lemay

Debout :

Jacqueline Devost Petit, Mario Paquin, Claude Frappier, Mario Lessard

De gauche à droite

 

  • Composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 2005

Mars 2004 à Février 2005

conseil.2003.03 2005 02

Bas :

Brigitte Gagnon (mairesse), Mario Gadbois

Haut :

Claude Frappier, Denise Frappier, Claude Paillé, Jacques Dupuis, Vincent Lemay

De gauche à droite

 

  • Composition du Conseil municipal suite à l'élection partielle de mars 2004, laquelle avait été déclenchée suite à la démission de monsieur Guy Leblanc, le 9 novembre 2003, et de monsieur Stéphane Elliott, le 19 décembre 2003
  • Monsieur Claude Paillé a démissionné de son poste en février 2005; le délai avant la prochaine élection générale permettait de ne pas déclencher d'élection partielle

Août 2001 à Décembre 2002

conseil.2001.08 2003.11

1ere rangée :

Normand Bergeron, Marc-André Lessard (maire)

2e rangée :

Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Sylvain Elliott, Sylvie Collard, Michelle L. Lamy

3e rangée :

Ghislain Damphousse, Yvon Lessard,
Gilles Bergeron (inspecteur municipal)

De gauche à droite

 

  • Monsieur Sylvain Elliott a été élu lors de l'élection partielle d'août 2001, déclenchée suite à la démission de monsieur Marc Renaud en avril 2001
  • Madame Michelle L. Lamy est décédée en fonction, le 7 décembre 2002 - la vacance de son siège n'a pas eu à être comblée par une élection partielle puisqu'elle est survenue à l'intérieur d'un délai de 12 mois avant l'élection générale de novembre 2003

Novembre 1999 à Avril 2001

conseil.1999.11 2001 04

1ere rangée :

Gilles Bergeron (inspecteur municipal), Marc-André Lessard (maire)

2e rangée :

Marc Renaud, Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Yvon Lessard,
Ghislain Damphousse, Normand Bergeron

3e rangée :

Michelle L. Lamy, Sylvie Collard

De gauche à droite

 

  • Composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 1999

Avril 1999 à Novembre 1999

conseil.1999.04 1999.11

1ere rangée :

Thérèse R. Leblanc, Jacques Dupuis (maire),
Ghislain Damphousse

2e rangée :

Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Jean-Paul Elliott,
Michel Frappier, Yvon Lessard

3e rangée :

Gilles Bergeron (inspecteur municipal)

De gauche à droite

 

  • Monsieur Jacques Dupuis a été élu maire par cooptation le 26 avril 1999 suite à la démission, une semaine plus tôt, du maire Paul Boulanger. Puisque cette démission est survenue à l'intérieur des 12 mois précédant une élection générale, les membres du Conseil avaient préféré élire le nouveau maire par cooptation (par ses pairs) au lieu de déclencher une élection partielle

Novembre 1995 à Avril 1999

conseil.1995.11 1999.04

1ere rangée :

Ghislain Damphousse, Jacques Dupuis, Michel Frappier,
Thérèse R. Leblanc

2e rangée :

Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Jean-Paul Elliott,
Yvon Lessard, Paul Boulanger (maire)

De gauche à droite

 

  • La composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 1995

Novembre 1991 à Novembre 1995

conseil.1991.11 1995.11

1ere rangée :

Yvon Lessard, Michel Frappier, Jules Duhaime (maire), Henri-Jean Julien

2e rangée :

Marc-André Lessard, Jean-Paul Elliott,
Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Jules Dupuis

De gauche à droite

 

  • La composition du Conseil municipal suite à l'élection générale de novembre 1991

Juin 1991 à Novembre 1991

conseil.1991.06 1991.11

Yvon Lessard, Maurille Damphousse, Michel Frappier,
Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Firmin St-Yves (maire), Jean-Paul Elliott, Jules Dupuis

De gauche à droite

 

  • Monsieur Firmin St-Yves a été élu maire par cooptation le 25 juin 1991 suite à la démission, le jour même, du maire Paul Boulanger. Puisque cette démission est survenue à l'intérieur des 12 mois précédant une élection générale, les membres du Conseil avaient préféré élire le nouveau maire par cooptation au lieu de déclencher une élection partielle

Juin 1988 à Juin 1991

conseil.1988.06 1991.06

1ere rangée :

Yvon Lessard, Jean-Paul Elliott, Michel Frappier, Paul Boulanger (maire)

2e rangée :

Firmin St-Yves, Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier), Maurille Damphousse, Jules Dupuis

De gauche à droite

  • Le premier Conseil municipal élu de la nouvelle Municipalité de Saint-Paulin après la fusion - le scrutin s'est tenu le 5 juin 1988

Mars 1988 à Juin 1988 - Conseil municipal provisoire

conseil.provisoire.1988

Absent sur la photo : Val-Aimé Fréchette

(Source : Le Nouvelliste)

 

  • Le Conseil provisoire de la nouvelle Municipalité de Saint-Paulin, formé de 20 membres (3 maires et 17 conseillers), fut le fruit de la fusion du Canton d'Hunterstown, du Village de Saint-Paulin et de la Paroisse de Saint-Paulin. Ce Conseil a été au pouvoir durant environ 3 mois. C'est le 5 juin 1988 que les élections du Conseil de la nouvelle municipalité se sont déroulées

Novembre 1983 à Mars 1988 - Village de Saint-Paulin

conseil.village.1983 1988

1ere rangée :

Maurille Damphousse, Roger Julien, Yvon Duhaime (maire),
Paul-Yvon Boisclair

2e rangée :

Aurèle Savard, Lucille L. Bastien, Jean-Paul Elliott,
Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier)

De gauche à droite

 

  • Le dernier Conseil municipal de la Corporation municipale du Village de Saint-Paulin

Mars 1987 à Mars 1988 - Paroisse de Saint-Paulin

conseil.paroisse.1987 1988

1ere rangée :

Jules Bellemare (secrétaire-trésorier), O'Brien Blais,
Jacques Bergeron (maire)

2e rangée :

Firmin St-Yves, Gilles Lessard, Jules Dupuis, Aurèle Descôteaux

De gauche à droite

 

  • Le dernier Conseil municipal de la Corporation municipale de la Paroisse de Saint-Paulin

Novembre 1986 à Mars 1988 - Canton de Hunterstown

conseil.hunterstown.1983 1988

1ere rangée :

Edgard Lacerte, Jules Duhaime (maire), Donat Julien,
Ghislain Damphousse

2e rangée :

Yvon Lessard, Laurette Roger, Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier),
Val-Aimé Fréchette

De gauche à droite

Janvier 1983 à Novembre 1983 - Village de Saint-Paulin

conseil.village.1983

Assis :

Lucille L. Bastien, Aurèle Savard, Maurice Mayrand (maire),
Armand Picotte, Cyrille Allard

Debout :

Roger Julien, Robert Renière, Ghislain Lemay (secrétaire-trésorier)

De gauche à droite

Novembre 1982 à Novembre 1986 - Paroisse de Saint-Paulin

conseil.paroisse.1983

Assis :

Guy Levasseur, Jules Dupuis, Paul Boulanger (maire), O'Brien Blais,
Gilles Lessard

Debout :

Jules Bellemare (secrétaire-trésorier), Firmin St-Yves, Jacques Bergeron

De gauche à droite

Janvier 1983 à Novembre 1983 - Canton de Hunterstown

conseil.hunterstown.1983

Yvon Lessard, Camille Plante, Ghislain Lemay (secretaire-trésorier),
Paul-Émile Damphousse (maire), Gilles Brodeur, Val-Aimé Fréchette, Donat Julien

Absent sur la photo : André Bergeron

De gauche à droite

Mai 1980 à Décembre 1982 - Village de Saint-Paulin

conseil.village.1980 1983

Assis :

Maurice Mayrand (maire), Réal U. Guimond (secrétaire-trésorier)

Debout :

Roger Julien, Lucille L. Bastien, Armand Picotte, Aurèle Savard,
Cyrille Allard, Robert Renière

De gauche à droite

1968 - Corporation municipale du Village de Saint-Paulin

conseil.village.1968

Debout :

Éloi Levasseur, Cyrille Allard, Claude Bastien, Maurice Mayrand (maire), Robert Renière, Germain Allard, Armand Picotte

Assis :

René-Paul Lessard (secrétaire-trésorier)

De gauche à droite

1968 - Corporation municipale de la Paroisse de Saint-Paulin

conseil.paroisse.1968

Debout :

Wilbrod Bergeron, Édouard Lacoursière, Florido St-Yves,
Armand Dupuis (maire), O'Brien Blais, Bruno Plante, Arthur Deschênes

De gauche à droite

1968 - Corporation municipale du Canton de Hunterstown

conseil.hunterstown.1968

Debout :

Rémi Paquin, Donat Julien, Val-Aimé Fréchette,
Paul-Émile Damphousse (maire), Camille Plante, Robert Brodeur,
Urbain Damphousse

Assis :

Réal U. Guimond (secrétaire-trésorier)

De gauche à droite

1937 - Les trois Conseil municipaux de Saint-Paulin

les.trois.conseils.municipaux.de.saint paulin.1937

Assis:

Xavier Béland, Wilbrod Renière (maire du Canton de Hunterstown), Maxime Bourassa (maire du Village),
François Bergeron (maire de la Paroisse), François Chrétien

Debout (1ere rangée) :

Nérée Gagnon, Raoul Allard (secrétaire-trésorier), Arthur Gagnon,
Odilon Juneau, Hervé Deschênes, Alfred Deschênes, Alcide St-Yves,
Adélard Diamond

Debout (2e rangée) :

Léopold Duhaime, Jean-Baptiste Damphousse, Ovila Plante,
Henri Julien, Victor Boisvert, Arthur Leblanc, Wilfrid Gélinas

De gauche à droite

 

20 garage.municipal

 

Le garage municipal construit en 1998.

 

19 reservoir.eau.potable

 

Le réservoir d'eau potable construit en 1991.

Sous-catégories

Parce qu'il est important de souligner et reconnaître l'implication des gens qui ont investi temps et énergie au service de notre communauté, vous trouverez, sur cette page, de l'information sur les personnes qui ont déjà siégé sur le Conseil municipal.

 

calendrier.des.collectes

Important

COVID-19

Veuillez prendre note que le Centre multiservice Réal-U.-Guimond est présentement fermé.
Les activités des différents organismes, les cours, les ateliers et autres sont suspendus et ce, jusqu'à nouvel ordre.
Il demeure toutefois possible de se prévaloir des services de la bibliothèque municipale mais l'accès aux rayons n'est pas possible. Pour information sur la bibliothèque : 819 268-2425.
Pour toute autre information, veuillez contacter le bureau municipal au 819 268-2026.

Nouvelles

O.T.J. St-Paulin inc.

Veuillez prendre note que la prochaine assemblée ordinaire du conseil d'administration de l'O.T.J. St-Paulin inc. se tiendra le mardi, 18 mai 2021, à 19 h. L'assemblée devrait se tienir à huis clos compte tenu de la situation en lien avec la pandémie de COVID-19. Vous pouvez toutefois acheminer vos questions et demandes écrites pour le conseil d'administration par la poste au bureau municipal, ou par courriel au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Collecte des résidus verts

Pour vous prévaloir du service municipal et gratuit de collecte des résidus verts, vous devez téléphoner au bureau - 819 268-2026 - avant 8 h le lundi matin. Laissez un message sur la boîte vocale au besoin. Déchets d'entretien paysager - Gazon coupé - Feuilles mortes - Aiguilles de pin - Etc.
Attention : Les branches et les restants de table ne sont pas acceptés.

Incroyables Comestibles

Vous avez commencé vos semis ?
Vous prévoyez avoir des plants en trop ?
Le comité des îlots de végétaux comestibles acceptera vos surplus avec plaisir !
Lire la suite...

Programme Passe-Partout

Le programme Passe-Partout s'adresse aux enfants qui auront 4 ans avant le 1er octobre 2021 et à leurs parents. Les places sont limitées.

Lire la suite...

Fonds d’initiatives culturelles

Avec son Fonds d’initiatives culturelles, la MRC de Maskinongé veut aider à la concrétisation de plusieurs projets, susciter l’émergence et le rayonnement de nouveaux talents et surtout, rendre la culture accessible à tous les citoyens.

http://www.mrc-maskinonge.qc.ca/nouvelles/item/995

Bancs d'église

La Municipalité désire toujours vendre les quelques bancs d'église doubles qui sont toujours disponibles et présentement entreposés au sous-sol sur place. Prix de vente: 100 $ + tx. Premier arrivé, premier servi.

Rappel concernant les permis

Vous voulez exécuter des travaux sur votre propriété ? À l'extérieur ou même à l'intérieur de votre maison ? Vous devez abattre un arbre ? Démolir ou construire un bâtiment sur votre terrain ? Vous songez à installer une piscine ? Vous avez des questions concernant la réglementation en vigueur en ce qui touche l'urbanisme et le zonage ?

Lire la suite...

Tous droits réservés. © 2015-2021 Municipalité de Saint-Paulin